{ background-color: #242e2d; }

Dans les coulisses de la rédaction de Beaux Quartiers Magazine

13 Déc 23 | Personal branding, Podcast, Stratégie d'influence

Aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir Prune Vellot, rédactrice en chef de Beaux Quartiers, le magazine de l’art de vivre grenoblois.

Si le lecteur ne s’affiche pas, tu peux écouter l’épisode ici.

Mots-clés de l'épisode :
Partir en vacances avec son chien et lui offrir un accueil de qualité, c'est possible grâce à la plateforme emmenetonchien.com créée par Sophie Morche

Dans les coulisses de la rédaction de Beaux Quartiers Magazine

Aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir Prune Vellot, rédactrice en chef de Beaux Quartiers, le magazine de l’art de vivre grenoblois.

Elle nous partage en toute transparence les coulisses de la conception d’un numéro, en particulier la sélection de sujets pour des week-ends thématiques ou encore des portraits d’architectes et décorateurs d’intérieur.

Je dois bien l’avouer, j’avais un peu perdu la foi dans la presse magazine ces dernières années, où la commercialisation d’espaces publicitaires avait pris le pas sur la qualité rédactionnelle.
Prune redonne ici toutes les lettres de noblesse au journalisme : elle met un point d’honneur à respecter coûte que coûte sa ligne éditoriale.

Ici, le lecteur est roi.

Bienvenue dans les coulisses du magazine Beaux Quartiers.

Dans les coulisses du magazine Beaux Quartiers : découvrir la ligne éditoriale

Beaux Quartiers, le magazine de l’art de vivre grenoblois.

  • Magazine trimestriel, avec 4 parutions annuelles en mars, juin, septembre et décembre.
  • Tirage : 20 000 exemplaires.
  • Lectorat : haut de gamme, CSP+, 30-50 ans.
  • Rubriques phares : Art, culture, design, gastronomie, voyages, sans oublier les bonnes adresses !

Abonnez-vous au magazine Beaux Quartiers sur leur site web
Suivez les actus sur Facebook · Instagram · LinkedIn

 Comment faire pour apparaître dans un reportage de magazine (déco, voyage, lifestyle) ?

Je pense que pour répondre à cette question, il faut d’abord bien comprendre le processus de conception d’un magazine.

Pour un magazine trimestriel, il faut avant toute chose être dans l’anticipation.

Cela nécessite en premier lieu d’identifier les vrais atouts de son offre, et de définir la meilleure saisonnalité pour une mise en avant.

Si c’est une parution pour le mois de juin qui semble la plus pertinente, alors il faudra anticiper la prise de contact au cours du premier trimestre, environ 3 mois avant la date de parution souhaitée..

Comment peut-on entrer en contact avec le rédacteur en chef d’un magazine ?

Traiter les sujets proposés par les attachés de presse ou les entreprises

Néanmoins, si le sujet me paraît intéressant à traiter, je peux tout à fait le conserver en vue d’un futur dossier thématique. Dans ce cas je l’indique toujours à mes interlocuteurs. Lorsque le sujet en question sera suffisamment riche pour réaliser un dossier complet, alors je reprendrai contact.

Recherche de bonnes adresses pour un sujet à traiter

Il m’arrive également souvent de partir moi-même à la recherche d’informations. Je peux tout à fait avoir une idée de sujet très précise à traiter : et là c’est moi qui réalise une veille et qui prends contact directement avec les destinations par exemple.

 

Il faut vraiment comprendre qu’une prise de contact peut ne pas aboutir dans l’immédiat.

Votre audit marketing offert ©yenbui.fr

Contacter une rédaction avec des idées de reportages : bonne ou mauvaise idée ?

C’est une bonne idée à une seule condition : s’être donné la peine d’analyser en profondeur la ligne éditoriale du magazine en amont. Si l’on me soumet des idées de reportages, il faut qu’ils soient en parfaite cohérence avec la ligne éditoriale et les attentes des lecteurs du magazine.

C’est le principal filtre auquel toutes les propositions sont soumises.

Un exemple concret : nous avons réalisé un sujet thématique sur la vie de château, dans lequel nous sélectionnons des hébergements avec restauration, des services haut de gamme comme des espaces détente. Notre lectorat est en quête d’expériences contemplatives. Ils ne sont pas à la recherche d’activités sportives, mais plutôt d’un art de vivre slow.

Un autre exemple : lors d’un reportage que nous avons réalisé à Chamonix, l’attachée de presse avait parfaitement compris les attentes de nos lecteurs et nous a fait des propositions d’activités et de lieux parfaitement adaptées.

Respecter notre lectorat et la ligne éditoriale est ma priorité.

Est-ce que tu testes toi-même le séjour que tu proposes ?

Effectivement, les sujets d’évasion et les idées de week-ends thématiques sont traités environ 1 à 2 fois chacun dans l’année.

Je teste toujours le séjour moi-même, mais en général en version accélérée. C’est-à-dire en 2 jours au lieu de 4 par exemple. Et il m’arrive aussi de faire confiance aux destinations si je n’ai pas pu tester une activité ou un hébergement.

Pour les séjours thématiques, nous proposons une sélection de bonnes adresses. Ici il s’agit plutôt d’un travail de veille de ma part.

Est-ce que la rubrique « Portraits » est une porte d’entrée intéressante pour un hébergeur touristique ?

Oui en effet, si l’hébergeur a fait appel à un architecte ou un décorateur, cela peut être très intéressant de faire parler de son établissement sous l’angle du design, de la construction ou de la rénovation.

C’est une manière détournée de parler d’un lieu sans en faire véritablement la promotion.

Vrai ou faux ? Acheter un espace publicitaire dans un magazine est un ticket d’entrée vers un reportage

Alors pas chez Beaux Quartiers. Au contraire, je tiens à ce que les annonceurs présents dans le numéro ne soient pas les mêmes dont on parle dans les reportages.

Pour cela, j’ai la chance de collaborer avec une chargée d’affaires qui a l’intelligence d’aller démarcher des annonceurs avec un lien indirect avec le sujet.

Si le reportage parle d’une escapade à Aix-les-Bains le temps d’un week-end, notre chargée d’affaires va plutôt aller contacter des promoteurs immobiliers dont certains programmes sont implantés à Aix-les-Bains, plutôt que de contacter des établissements touristiques par exemple.

La relance journaliste : quel est le meilleur moment ? Quel mode de contact privilégier ?

La relance est entendable lorsque je signifie que le sujet présenté est plus susceptible d’être traité dans le numéro de juin plutôt que celui du mois de mars. Dans ce cas, une relance au mois de mars est ok.

Concernant les modes de contact, une relance par mail suffit en général.

Encore un immense merci à toi Prune d’être venue enrichir cette mini-série dédiée à la stratégie presse. Je sais que c’est un univers qui reste flou, et je suis vraiment ravie que tu aies pu venir nous partager ces coulisses.

D’autres articles dans la même thématique

Rejoignez la news dédiée aux hébergeurs touristiques

Abonnez-vous à ma newsletter 💌

et recevez votre cadeau de bienvenue !

Vous pourrez vous désabonner à tout moment.

Mes conseils pour booster votre visibilité et notoriété, acquérir de nouveaux clients et les fidéliser

hello, moi c’est Yen 🤓

Après avoir créé ma première entreprise de conseil en marketing digital en 2010, je décide en 2018 de rejoindre l’Office de Tourisme du Dévoluy en tant que community manager (CM comme on dit). En 2022, l’appel de l’entrepreneuriat devient trop fort, alors c’est reparti pour une nouvelle aventure !

Ma vocation avec ce blog et le podcast qui l’accompagne : aider les hébergeurs touristiques, professionnels et particuliers, à booster leur visibilité et leur taux de réservation grâce à des conseils faciles à mettre en action.

discutons en live

Tu veux plus de contenus pour

  • Créer du contenu dans la durée

  • Développer ton personal branding

  • Booster ta visibilité grâce aux influenceurs

  • Construire des partenariats qui ont du sens

    1h pour booster ta stratégie

    Je te propose une séance d’1h en visio pour booster ta stratégie et oser passer à l’action.

    Tu repartiras avec un plan d’actions concret à mettre en place.

    Ces épisodes pourraient aussi te plaire

    Emmenetonchien.com la plateforme du tourisme dog-friendly

    "Prouve-moi que l'on peut partir facilement en vacances avec un chien et on pourra en adopter un". C'est le défi que lui a lancé son mari il y a plus de 10 ans lorsque Sophie Morche rêvait d'adopter un labrador. En cherchant très vite sur le web, Sophie réalise que...

    Le tourisme social et solidaire avec Parents Vacances

    J'ai le plaisir de participer pour la première fois à l'événement Podcasthon, un rassemblement de plusieurs centaines de podcasts francophones. En 2024, ce sont plus de 450 podcasteurs attendus durant la semaine du 25 au 31 mars. L'objectif ? Faire la promotion de...

    A propos de moi

    Je suis Yen Bui, formatrice en marketing touristique et hôte du podcast Actions/Réservations.

    J’aide les professionnels du tourisme à devenir acteurs du développement de leur territoire 🇫🇷

    Cet épisode t'a plu ?

    Abonne-toi à ma newsletter 💌 pour recevoir chaque lundi des contenus exclusifs et une dose d’inspiration pour développer ta communication émotionnelle.
    En t’abonnant tu auras accès à tous mes bonus gratuits 🎁